Anne Sophie Petit

La soprano Anne Sophie Petit est diplômée d’un master de soliste de la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Stephan Macleod. Elle est également titulaire d’un master en civilisations, langues étrangères et ethnologie obtenu en France et en Nouvelle-Zélande. 
 
Elle fait ses débuts en 2017 sur la scène de l’Opéra de Lausanne dans le rôle de Musetta (la Boheme), puis y interprète la Fée (Cendrillon, P. Viardot), Angélique (Les Chevaliers de la Table Ronde, Hervé), et le rôle-titre de la création le Petit Chaperon Rouge (G.F. Leuenberger). 
Dans le répertoire baroque et classique, on a pu l’entendre à plusieurs reprises avec l’ensemble Gli Angeli Genève, dans Mozart (airs de concert, Messe en Ut) et Rameau (cantates profanes au Oude Muziek Festival d’Utrecht). Egalement intéressée par le répertoire contemporain, elle interprète avec passion et curiosité des oeuvres de  compositeurs tels que Jonathan Harvey (Song Offerings), William Blank (E la vita si cerca), Arnold Schönberg (Herzgewächse) ou György Ligeti (Mysteries of the Macabre). 
 
Jeune Talent de l’Académie Philippe Jaroussky en 2019-2020, elle est également lauréate de la Fondation Royaumont, remporte un 3e prix du Concours de Béziers et le 1er prix du concours Gustav Mahler de Genève, en duo avec le pianiste Marcell Vigh. 
 
Récemment, on a pu la voir dans le rôle d’Yniold (Pelléas et Mélisande) à l’Opéra de Rouen Normandie, puis soprano solo lors d’un concert de l’Orchestre de Picardie, ainsi que dans Acanthe et Céphise de Rameau,  dirigé par Alexis Kossenko et enregistré au Théâtre des Champs-Elysées à Paris. 
 
Anne Sophie Petit est membre du Studio de l’Opéra National de Lyon cette saison et y interprète les rôles du Feu, de la Princesse et du Rossignol dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel. Prochainement, elle chantera pour la première fois la Reine de la Nuit dans Die Zauberflöte dans une tournée de l’Orchestre du Dix-Huitième Siècle aux Pays-Bas. 

Concerts

Wed 09/06/21
20h
Genève
Cathédrale Saint-Pierre