Anouk Molendijk

Anouk Molendijk fait partie de la nouvelle génération d’artistes encline à questionner sa pratique et ses traditions afin de s’ouvrir aux formes nouvelles d’expression.

Passionnée par la poésie et le théâtre contemporain, elle obtient en 2012 un Master en Français Moderne et Littérature Comparée à Genève. Son dernier travail universitaire porte sur la performativité de la parole chez Olivier Py. Elle obtient en 2017 à Lausanne un Master en interprétation vocale et n’a eu de cesse de participer à des spectacles en tant qu’interprète et également à initier ses propres projets, notamment dans le domaine de la musique contemporaine et de l’improvisation expérimentale. Elle interprète avec l’Ensemble Contrechamps  Die Gespenstersonate de Reimann, Lonely Child et Wo bist du, Licht? de Vivier et donne en concert Auf die ruhige Nacht-Zeit pour les 90 ans de Klaus Huber, Les 7 crimes de l’amour d’Aperghis, Pierrot lunaire de Schoenberg ainsi que des créations de nouvelles oeuvres.

Parmi ses derniers projets, citons le rôle-titre de La Belle Hélène d’Offenbach à Sion, Bianca dans The rape of Lucretia de Britten, une compagne de l’Infante dans Der Zwerg de Zemlinsky à l’Opéra de Lille, Rennes et Caen, l’Alto-Rhapsody de Brahms avec l’OCG, Mrs Grose dans Turn of the Screw de Britten au Theater Freiburg (Allemagne) et la création d’Erzulie de John Menoud avec l’Ensemble Contrechamps.

Prochainement, elle interprétera l’alto solo dans le Magnificat BMW 243 Bach / Messe in Ab D678 Schubert, à nouveau l’Alto Rhapsody de Brahms avec l’OCG, die Dritte Dame dans Die Zauberflöte de Mozart à Sion et Une Dame de Cully dans Davel de Christian Favre à l’Opéra de Lausanne

Concerts

Mon 02/11/20
20h
Genève
Temple de Saint-Gervais - COMPLET