Jonathan Spicher

Enfant, Jonathan Spicher commence le chant comme soprano et connaît ainsi ses premiers contacts avec la scène musicale. Il obtient un Master in Art of Performance à la Musikhochschule de Zürich dans la classe de Scott Weir.  Il se tourne rapidement vers la musique baroque. Il est notamment reconnu comme Évangéliste dans les Passions de Bach. Il chante les grandes œuvres du répertoire classique allant de Mozart, Haydn, Mendelssohn en passant par Rossini. Jonathan se spécialise dans la voix de Haute-Contre à la Française et intègre des ensembles tels que Les Arts Florissants (dir. William Christie), Les Talens Lyriques (dir. Christophe Rousset) ou Correspondances (dir. Sébastien Daucé). Il chante sous la direction d’autres chefs prestigieux comme Leonardo Garcia Alarcon, Damien Guillon, Emmanuelle Haïm ou Michel Corboz.

Quant à l’opéra, il est sur scène dans le rôle du Prince qui passe par là dans le voyage dans la lune (Offenbach) à l’Opéra de Fribourg ou encore Oronte dans Alcina (Haendel) avec Ouverture Opéra. Puis l’opéra de chambre de Genève avec Mengone dans Lo Speziale (Haydn), à l’Opéra de Lausanne dans Lakmé(Delibes) dans le rôle d’Hadji.

Ces dernières années, il incarne des rôles Rossiniens tels que Arnold (Guillaume Tell) et le compte Almaviva (Barbier de Séville) avec l’Opéra du Rhône ou Don Ramiro (La Cenerentola) avec L’Opéra des champs.