Julian Prégardien

Né à Francfort en 1984, Julian Prégardien fait ses premiers pas dans le monde de la musique au sein de la chorale de la cathédrale de Limburg. De 2009 à 2013, après ses études à Friburg et dans le cadre de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, il devient membre de l’Ensemble de l’Opéra de Francfort. Parallèlement, il développe sa carrière internationale. En tant que chanteur d’opéra, Julian Prégardien se produit au Festival d’Aix-en-Provence, à l’Opéra d’État de Hambourg, à la Bayerische Staatsoper ainsi qu’à l’Opéra-Comique de Paris. En 2018, il fait ses débuts en Narraboth (Salomé, Strauss) avec l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Franz Welser-Möst. En 2019, ses débuts dans le rôle de Tamino (La Flûte enchantée, Mozart) à la Staatsoper de Berlin sous la direction d’Alondra de la Parra sont un succès.

Récemment Julian Prégardien s’est produit avec l’Orchestre philharmonique de Munich, l’Orchestre national philharmonique de Hambourg, l’Orchestre de la Radio de Munich, l’Orchestre symphonique de Montréal et le Chœur de la Radio bavaroise. Il était « l’artiste étoile » du Mozartfest de Würtzburg, où il se produit notamment avec le Freiburger Barockorchester et le Bamberger Symphoniker. En mars 2020, il a fait ses débuts avec le Cleveland Orchestra dans le « Lobgesang » de Mendelssohn sous la direction de Franz Welser-Möst. Puis on a pu l’entendre avec l’ensemble Balthasar-Neumann sous la direction de Thomas Hengelbrock, avec la Philharmonie de Dresde sous la direction de Cornelius Meister, avec l’Orchestre philharmonique de Hambourg sous la direction de Kent Nagano, avec l’Ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon, et avec le Concentus Musicus sous la direction de Stephan Gottfried. Il se produit au Mozartfest à Würzburg, au Richard-Strauss Festival à Garmisch, ainsi qu’aux festivals de Schleswig-Holstein et Bregenz.

Les points forts de la saison 2021/2022 seront des concerts avec l’Oslo Philharmonic Orchestera sous la direction de Klaus Mäkelä, avec l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise sous la direction de Sir John Eliot Gardiner, avec le Chœur Accentus et l’Insula Orchestra sous la direction de Laurence Equilbey, ainsi qu’avec l’Orchestre de la Tonhalle et Alondra de la Parra. Il fera également ses débuts au Carnegie Hall avec la Passion selon Saint Matthieu de Bach et le St. Luke’s Chamber Orchestra. Avec Alondra de la Parra, il présente les Cinq Mélodies populaires grecques de Ravel et les Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler à Helsingborg, Grävle et à Milan ; dans le projet de Raphael Pichon “La vie du Christ”, qui sera présenté avec son ensemble Pygmalion à Paris, Bordeaux, Versailles et Essen, Julian Prégardien tient le rôle central de l’évangéliste.

Les récitals et les projets de musique de chambre constituent une partie importante des activités artistiques de Julian Prégardien. Outre de nombreux récitals, Julian Prégardien se produira dans “Schwanengesang” de Schubert avec Martin Helmchen et dans “Die Schöne Müllerin” de Schubert avec Kristian Bezuidenhout.

Julian Prégardien enregistre en exclusivité pour le label Alpha Classics. Il est professeur de chant au conservatoire de musique et de théâtre de Munich, membre du réseau Schumann et directeur artistique de la Brentano-Akademie d’Aschaffenbourg.

Concerts

Wed 16/03/22
20h
Saessolsheim (F)
Eglise de Saessolsheim
Thu 17/03/22
20h
Monthey
Eglise de Monthey
Fri 18/03/22
20h
Genève
Victoria Hall
Sat 19/03/22
20h
Bulle
Eglise Saint-Pierre-aux-Liens