Marine Fribourg

La mezzo-soprano française Marine Fribourg se produit régulièrement comme soliste d’oratorio : on l’a entendue notamment avec la Holland Bach Society / Jos van Veldhoven (Passion selon Saint Jean enregistrée pour AllOfBach), Gli Angeli Genève / Stefan MacLeod (Messie)Le Concert Etranger / Itay Jedlin (Passion selon Saint Matthieu au festival d’Ambronay et reconstruction de la Passion selon Saint Marc), la Nieuwe Philharmonie Utrecht / Johannes Leertouwer (cantates pour alto solo de Bach, Vivaldi et Zelenka), L’Orchestre d’Auvergne / Roberto Fores Veses (cantates de l’Avent de Bach au festival Bach en Combrailles).

A l’opéra, on l’a entendue dans les rôles d’Angelina dans Cenerentola de Rossini (sous la direction de Teresa Berganza), l’Alto dans Kopernikus de Claude Vivier au Dutch National Opera (young talent development project), Aréthuze dans La Descente d’Orphée aux Enfers de Charpentier (ensemble Vox Luminis, Opera2Day), Néris dans Médée de Cherubini (Opera2Day).

Passionnée de musique d’ensemble, elle se produit régulièrement en duo avec la pianiste Flore Merlin et au sein du quatuor vocal Damask, dont elle est membre fondateur – et dont le premier CD O schöne Nacht est sorti fin 2018.

En 2018 elle a remporté trois prix au concours international de chant lyrique de Vivonne, dont le 1er prix et le prix du public.

Elle est titulaire d’un Master de chant lyrique spécialisé en musique ancienne du Conservatoire Royal de La Haye (Pays-Bas) et d’un Diplôme d’Etudes Musicales de direction de chœur de la Ville de Paris.

Marine est également chef de chœur. Elle est la fondatrice et directrice artistique de l’ensemble vocal Bergamasque à Paris.

Terry Wey

Le jeune contre-ténor suisse est né à Berne, où il a passé une partie de son enfance avant de déménager en Autriche pour y recevoir son éducation musicale en tant que soliste des Wiener Sängerkna­ben, puis au Konservatorium de Vienne. Il effectue depuis une riche carrière qui l’amène dans le monde entier, autant à l’opéra qu’au concert et ce dans les salles, festivals et théâtres parmi les plus prestigieux. Il chante régulièrement avec certains des plus importants chefs du monde de la musique ancienne (comme Harnoncourt, Christie, Minkowski ou Hengelbrock) mais on a aussi pu l’entendre sous la direction de Riccardo Muti à Salzburg en 2011. Son amour pour la polyphonie de la renaissance l’a aussi amené à fonder l’ensemble Cinquecento qui donne des concerts dans le monde entier. De nombreux enregistrements témoignent de son éclectique parcours.

Carlos Mena

Carlos Mena (Vitoria-Gasteiz, 1971) a obtenu son diplôme à la Schola Cantorum Basiliensis, avec spécialisation en musique baroque et de la Renaissance, dans les classes de R. Levitt et R. Jacobs.

En tant que soliste, il collabore avec plusieurs ensembles à travers le monde et s’est produit dans des salles prestigieuses dont le Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, la Konzerthaus de Vienne, le Teatro Colón de Buenos Aires, l’Alice Tully Hall de New York, le Kennedy Center de Washington, DC, le Suntory Hall et le City Opera Hall de Tokio, l’Osaka Symphony Hall, l’Opéra de Sydney, le Concert Hall de Melbourne et la Philharmonie de Berlin.

Il s’est produit à l’opéra dans Radamisto de G. F. Haendel (Radamisto) à la Felsenreitschule de Salzbourg, au Musikverein de Vienne ainsi qu’au Concertgebouw d’Amsterdam, dans l’Orfeo de Monteverdi (Speranza) au Staatsoper de Berlin, dans Il Trionfo de Haendel (Disinganno) au Grosses Festspielhaus de Salzbourg, dans Europera V de Cage au Festival van Vlaanderen, dans Midsummer Night’s Dream de Britten (Oberon), dans El viaje a Simorgh de Sánchez Verdú au Teatro Real de Madrid, dans Death in Venice de Britten au Gran Teatro del Liceu de Barcelone et dans Ascanio in Alba de Mozart (Ascanio) au Barbican Center de Londres et Rinaldo au Concertgebouw d’Amsterdam.

Plus de 40 enregistremen come soliste, son récital De Aeternitate (Mirare, avec Ricercar Consort) a gagné le Diapason d’Or de l’année et son Et Iesum (Harmonia Mundi) a été désigné CD Compact de l’année.  Avec ses disques Stabat Materde Vivaldi et Pergolesi (Mirare, avec Ricercar Consort), La Cantada española en America (HM), Paisajes del Recuerdo(HM) et Stabat Mater de Sances (Mirare) il a notamment remporté un Internet Classical Award, 10 de Répertoire et un CHOC du Monde de la Musique.

Comme chef d’orchestre, Carlos Mena il est invité aux orchestres comme Orquesta Ciudad de Granada, Sinfónica de Navarra, Sinfónica de Galicia, Sinfónica de Portugal, Principado de Asturias, Sinfónica de Bilbao, etc.

Christelle Monney

Born in Geneva, mezzo-soprano Christelle Monney began her musical training on the piano. Following an undergraduate degree in Geology and Gemology, she decided to pursue her singing, joining the class of Maria Diaconu at Geneva University of Music and obtaining her diploma there in 2007. She then continued her studies with mezzo-soprano Isabelle Henriquez. She undertook several seasons in the opera chorus at Lausanne and the Grand Théâtre of Geneva, and then began to focus on oratorio. Building on her own practice as a singing teacher and coach, she qualified as a registered Breathing Coordination mdh practitioner in 2014.

Christelle collaborates regularly with Geneva-based ensembles Gli Angeli Genève, Ensemble Vocal de Poche and Cantatio. She was recently invited to join the choir of Nederlandse Bachvereniging for a tour of eleven performances of Bach’s St Matthew Passion. She is also a keen interpreter of contemporary music, notably with ensembles Séquence, Polhymnia, l’Horizon Chimérique, and is open to all new musical experiences!

As a soloist, Christelle regularly performs the major oratorios and cantatas of Bach and Telemann, as well the works of Monteverdi, Handel, Purcell, Buxtehude and Vivaldi, and the liturgical works of Mozart, Haydn, Schumann and Rossini. She particularly enjoys performing chamber music and has given duo recitals with piano, harp and guitar. She co-founded the duo Hush! with guitarist Marie Chabbey to present an intimate repertoire ranging from Dowland to Piazzola.

Alex Potter

Alex Potter a chanté enfant à la cathédrale de Southwark avant de chanter et d’étudier la musique au New College d’Oxford. De là, il partit étudier à la Schola Cantorum de Bâle, avec Gerd Türk. Il est dorénavant établi en Suisse, et travaille régulièrement comme chanteur d’ensemble et comme soliste avec des chefs comme Herreweghe, Savall, Hengelbrock, Mortensen, Bernius ou Pierlot, dans un répertoire qui se concentre principalement autour des musiques baroques allemandes et anglaises. De nombreux disques, dont le Schwanengesang de Schütz avec Herreweghe ou un récital solo consacré à l’œuvre de Rosenmüller, témoignent de son travail.