David Sinclair

Contrebassiste canadien, David Sinclair a fait ses études à Toronto avec Joel Quarrington, à l’université de Boston avec Laurence Wolfe et à Vienne dans la classe de Ludwig Streicher. Il est contrebasse solo à l’orchestre La Chambre Philharmonique sous la direction d’Emmanuel Krivine, à L’Ensemble Baroque de Limoges avec Christophe Coin, et fait parti de nombreuses formations de musique de chambre. David Sinclair enseigne à la Schola Cantorum Basiliensis à Bale en Suisse.

Massimo Pinca

Homme et musicien curieux, le contrebassiste Massimo Pinca est actif sur la scène internationale depuis 1998, en traversant les répertoires de la musique baroque, classique, contemporaine, jazz, folk, rock. Sa multiforme activité l’a amené à se produire sur les scènes les plus disparates, allant des plus reculés bistrots des Pouilles, sa région d’origine, à des salles telles que la Philharmonie de Berlin, le Town Hall de New York ou le Dom Musiki de Moscou.

Foncièrement autodidacte, il a par la suite entamé en parallèle à ses études de droit des études académiques, obtenant un diplôme de contrebasse au conservatoire de Florence, puis deux masters à la Haute école de musique de Genève. 

Passionné par l’histoire de son instrument, il joue du violone en sol, en ré, du violone viennois, de la basse électrique, afin de s’adapter au mieux au contexte musical, tout en restant conscient des compromis auxquels la pratique moderne nous induit. Son article « August Müller’s Contributions to the «Neue Zeitschrift für Musik» (1848-1849): Evidence of Approaches to Orchestral Double Bass Playing in the Mid-19th Century », paru sur la revue « Ad Parnassum » en 2014, représente l’une des contributions les plus remarquables à l’historiographie de la contrebasse des dernières années.

Installé à Genève depuis 2009, aujourd’hui il enseigne la contrebasse au Conservatoire populaire de Genève et est membre du collectif de compositeurs/improvisateurs Fanfareduloup Orchestra. Il a été contrebasse solo du Geneva Camerata entre 2013 et 2017 et collabore régulièrement, entre autres, avec l’Orchestre de la Suisse Romande, l’ensemble Cristofori, l’ensemble baroque du Léman. 

Avec son propre Ensemble Tarka il a publié deux CD, Frères de Voyage (2015) et Owen’s Poems (2017). Son prochain album en solo Canoni & ricercari paraîtra en 2020 pour NBB records. 

Michaël Chanu

Après ses diplômes du CNSML et du conservatoire de Montréal (Canada), Michaël Chanu collabore régulièrement avec l’Orchestre National de Lyon, l’orchestre de Montpellier, l’orchestre de Besançon, l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon, la Camerata du Rhône.

Il devient en 1994 le soliste de l’Ensemble Orchestral Contemporain , ce qui lui permet d’explorer le répertoire contemporain et de participer à de très nombreuses créations avec ensemble ou en soliste. Il collabore ainsi avec le Grame, l’Ircam ou d’autres ensembles tels l’ensemble Télémaque, Itinéraire, l’ensemble C Barré, l’ensemble Linea etc.

Cette même année, Michaël Chanu se passionne pour la musique ancienne et la pratique d’instruments historiques. Il collabore avec l’ensemble 415, les Musiciens du Louvre, Gli Angeli Genève, l’ensemble Cantatio, l’ensemble Unisoni, Le Parlement de Musique, Les nouveaux caractères, le Banquet céleste, la Chambre Philarmonique, la Cetra Basel, les Ambassadeurs , les Talents Lyriques, Il Convito…

Parallèlement Michaël Chanu pratique la musique de Chambre avec le Quatuor Debussy, le Quatuor Ravel, le Quatuor Terpsycordes, Chiara Banchini, Gaetano Nasillo, David Plantier, Régis Pasquier, Fabrice Pierre, Peter Csaba, Alain Planes, Isabelle Moretti, Richard Galliano, Maude Gratton, Bruno Cocset …

Michaël Chanu se produit dans de nombreux festivals à travers le monde et a participé à une trentaine d’enregistrements discographiques.

Titulaire de Diplôme d’Etat, il a enseigné dans plusieurs conservatoires et écoles de musique.