Anna Besson

Lauréate de la Fondation Cziffra, issue du CNSMD de Paris et du Conservatoire supérieur de Genève, Anna Besson est une artiste reconnue pour sa maîtrise des flûtes moderne et anciennes et sa capacité à interpréter les répertoires selon leurs codes et techniques de la fin du 17ème siècle jusqu’à la création contemporaine.

Régulièrement invitée à jouer à l’Opéra de Paris ou en formations de chambre, elle réalise en parallèle une carrière de flûtiste baroque en tant que soliste, chambriste et musicienne d’orchestre au sein d’ensembles prestigieux tels Le Concert Spirituel, Les Arts florissants, La Grande Ecurie et La Chambre du Roy, Insula Orchestra, Le Concert d’Astrée, La Chambre Philharmonique, ainsi qu’au sein du quatuor Nevermind.

En tant que membre fondatrice de l’ensemble a nocte temporis (dir. Reinoud Van Mechelen), elle cherche à transcender le répertoire pour ténor et flûte des 18ème et 19ème siècles. Leurs deux enregistrements («Erbarme dich» 2016 et «Clérambault, cantates françaises » 2018) ont été encensés par la critique et se sont vus recevoir deux CHOC de Classica ainsi que Cinq Diapasons et le Prix Caecilia.

Sa discographie en tant que soliste comprend entre autres le double concerto de Telemann pour traverso et flûte à bec avec Erik Bosgraaf and friends (Brilliant Classics, 2016), le concerto pour traverso en ré Majeur de Molter avec Die Kölner Akademie (CPO, 2018), les Quatuors Parisiens de Telemann avecNevermind (Alpha Classics, 2017), « L’Horloge et l’âbime », création de Fabien Touchard (Hortus, 2018).

Invitée à se produire dans de prestigieuses salles et festivals tels Opéra Garnier et Bastille, Philharmonie de Paris, Elbphilharmonie, Barbican Center, Théâtre des Champs- Elysées, Boston Early Music Festival, Utrecht Early Music Festival, MA Festival Bruges, Salzburger Festspiele, Royaumont, Via Staelle, Festival Mezzo, etc., Anna est également titulaire du Certificat d’Aptitude et régulièrement invitée à donner des master-classes et des récitals en France et à l’étranger.

Marc Hantaï

Marc HANTAI a suivi l’enseignement de Barthold Kuijken au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Il a travaillé comme premier flûtiste sous la direction de Jordi Savall, Sigiswald Kuijken, Gustav Leonhardt, Ton Koopman, Philippe Herreweghe, William Christie, Jos van Immerseel et a joué comme soliste ou chambriste dans la plupart des festivals en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Corée, souvent avec ses frères Jérôme (viole de gambe) et Pierre (clavecin). Il a enregistré de nombreux disques. Après avoir été l’assistant de Barthold Kuijken au conservatoire de Bruxelles, il est maintenant professeur à l’Escola Superior de Música de Catalunya et à la Schola Cantorum de Bâle.

Sarah van Cornewal

Sarah van Cornewal, née à Antananarivo, est installée en Suisse depuis septembre 1994 où elle exerce ses activités de professeur (CPMDT) et de musicienne indépendante en traverso et flûte à bec au sein de différents ensembles et orchestres. Membre de Modena Consort, elle se produit en concert le plus souvent en musique de chambre (Café Zimmermann, les Ombres, Cantus Firmus, Arcimboldo, Le Moment baroque, avec Diana Baroni et Dirk Börner ainsi que Thomas Leininger) mais aussi au sein d’orchestres sous la direction de Gustave Leonhardt, Andrea Marcon, John Duxbury, Michael Radulescu, Michael Hofstetter, Facundo Agudin). Elle participe à différents enregistrements pour K617, Alpha, Marecordings, Cornetto, Ambronay, Pan Classics avec – entre autres – Elyma ; Café Zimmermann ; Il Desiderio ; Modena Consort et les Ombres.

Alexis Kossenko

Né à Nice en 1977, Alexis Kossenko est un fin connaisseur de toutes les formes historiques de son instrument : il joue aussi bien la flûte moderne (il est diplômé du CNSM de Paris dans la classe d’Alain Marion et lauréat du Concours Rampal 2000) que la flûte baroque, les flûtes classiques et romantiques, et la flûte à bec. Après avoir été 1er flûtiste de La Chambre Philharmonique (dir. E.Krivine), il occupe la même fonction à l’Orchestre des Champs-Elysées (dir. Ph.Herreweghe) et à Gli Angeli (S.MacLeod). Il se produit en soliste avec de prestigieux orchestres et sur les plus grandes scènes européennes. Sa discographie comprend les concertos de CPE Bach, Telemann, Vivaldi, Tartini, Haydn, Touchemoulin, Nielsen, les Quatuors parisiens de Telemann, de la musique de chambre de Roussel, Ibert, Caplet, Debussy, Koechlin, Ravel. En tant que chef d’orchestre, Alexis Kossenko est invité aussi bien par des ensembles baroques que par des formations symphoniques. Il est fondateur et chef des Ambassadeurs, dons les enregistrements ont reçu de multiples récompenses – parmi lesquels le disque Rameau avec Sabine Devieilhe, Diapason d’Or de l’année 2013. Parmi ses projets, les Noces de Figaro à l’Opéra Royal de Copenhague, Les Paladins puis Les Boréades de Rameau au Théâtre d’Oldenburg, Acante & Céphise et Platée de Rameau au Théâtre des Champs-Elysées, L’Etoile de Chabrier à l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Alexis Kossenko est nommé directeur musical de la Grande Ecurie et la Chambre du Roy à partir de 2020, où il succède à Jean-Claude Malgoire.

Sara Boesch

Sara Boesch, traverso Sara Boesch étudie la flûte à la Haute Ecole de Musique de Genève, où elle obtient son Diplôme puis un Prix de Virtuosité en 1990 dans la classe de Jean-Claude Hermenjat. Elle se perfectionne avec Trevor Wye, Andràs Adorjan, Robert Dick et Jan de Winne (traverso). Membre du Sinfonietta de Lausanne de 1990 à 1996, elle est aussi engagée par L’Orchestre de Chambre de Genève et joue régulièrement sous la direction de Michel Corboz. Parallèlement, elle enseigne depuis 1991 au Conservatoire de Musique de Genève, puis étudie les flûtes historiques avec Serge Saïtta et obtient en 2007 un Diplôme postgrade à la HEM de Genève. Elle fait partie de divers ensembles de musique de chambre et se produit avec La Cie A Tire d’Ailes, L’Ensemble Musica Poetica, La Chapelle Vocale de Lausanne, l’Ensemble Cantatio, l’Ensemble baroque du Léman.