Antoine Dreyfuss

Après des études au CRR de Limoges et un Prix d’honneur du royaume de la musique (1993), il entre en 1994 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’André Cazalet, où il obtient un premier prix à l’unanimité en 1998 ainsi qu’ un premier prix à l’unanimité en musique de chambre dans la classe de Jens Mc Manama. La même année, il devient 1er cor solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France. Parallèlement il mène une carrière de chambriste ; membre du quintette de cuivres Turbulences et du sextuor de cors naturels Alfred de Vigny ainsi qu’auparavant de lEnsemble à vent Paris-Bastille, il se produit régulièrement en France et à l’étranger (Philharmonie de Berlin, Concertgebouw d’Amsterdam, Wigmore Hall à Londres, Auditorium du Louvre, Villa Medicis …). Enseignent au CNSM de Lyon 2013-2018, il se consacre maintenant exclusivement à sa vocation d’interprète. Très intéressé par la musique contemporaine, il participe à de nombreuses créations, notamment avec les ensembles L’Itinéraire et Court-Circuit. Passionné aussi par les instruments anciens il joue avec La Chambre Philharmonique (Emmanuel Krivine), l’Orchestre des Champs-Elysées (Phillipe Herreweghe) ainsi que Les Dissonances (David Grimal).

Alessandro Orlando

Né à Palerme en 1990, Alessandro commence les études de cor à l’âge de 17 ans au conservatoire Vincenzo Bellini de Palerme dans la classe de Tommaso Santangelo et il obtient son diplôme en 2014. Parallèlement, à partir de l’année 2010, il s’intéresse à la recherche et le développement de la pratique exécutive su instruments anciens de la période baroque et classique avec Ermes Pecchinini.

Grâce à ce dernier il se consacre complètement à cette pratique et débuteune carrière professionnel avec intruments historiques en collaborant avec des orchestres comme Il Pomo d’Oro, La Petite Bande, l’Academia Montis Regalis, Verdi Barocca, Le coin du Roi, Silete Venti, l’Orchestre du festival de musique ancienne d’Innsbruck et Le Cercle de l’Harmonie. Actuellement Alessandro est premier cor dans deux orchestres : Concerto Theresia et L’Accademia dell’Annunciata. Il collabore avec d’importants solistes du domaine de la musique ancienne comme : Sigiswald Kuijken, Stefano Montanari, Giuliano Carmignola, Alfredo Bernardini, Chiara Banchini e Riccardo Doni. Il fait aussi parti de l’Ensemble Sarbacanes, ensemble des vents sur des instruments historiques avec qu’il a dejà enregistré un disque sur le repertoire baroque.

Sa passion pour la pratique historique et sa devotion pour la recherche et le perfectionnement de techniques abandonnées à cause de l’évolution des instruments, l’amènent à Paris pour la poursuite de ses études.

En février 2015 il est admis à l’unanimité en 2éme cycle supérieur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, dans la classe de Claude Maury et il obtient son diplôme en juin 2017. Parallélemet à la profession d’interprète il se consacre à la recherche et à la pratique historiquement informée des differents cors tombés en désuétude du XVIIIème siècle.

En juin 2020 il a été admis au Master en recherche et pratique d’ensemble de l’Université de Poitieres, en collaboration avec l’Université de Tours et l’Abbaye aux Dames de Saintes.

Clément Guignard

Après un Bachelor et un premier Master dans la classe de Bruno Schneider à la Haute Ecole de Musique de Genève, Clément poursuit ses études de cor à la Zürcher Hochschule der Künste dans la classe de R. Vlatkovic.

Il pratique tout autant le cor moderne que le cor naturel qu’il étudie avec Thomas Müller à Genève et Glen Borling à Zürich.

Passionné par l’orchestre, il est tout d’abord premier cor de l’Orchestre Français des Jeunes, Orchestre des Jeunes Méditerranéens, Orchestre Suisse des Jeunes, puis joue au sein du Verbier Festival Orchestra et du Verbier Festival Chamber Orchestra.

Il travaille maintenant au sein de diverses formations suisses telles que l’Opernhaus de Zürich, la Geneva Camerata, l’ensemble Gli Angeli…

En tant que jeune soliste il remporte le premier prix au concours international de Chieri en 2015 puis le premier prix du Concours National d’Execution Musicale de Rides en 2017.

Clément est soutenu par la fondation culturelle Migros Pour-cent depuis 2020.

Pierre Burnet

Originaire de Haute-Savoie, Pierre Burnet débute une carrière dans la restauration gastronomique (vice-champion de France du Dessert, puis pâtissier chez Bernard Loiseau, Alain Passard et Philippe Chevrier etc.) avant de se réorienter vers la musique à l’âge de 21 ans. Il a étudié le cor à Annecy avec Pierre Véricel, puis avec David Guerrier à Lyon. Il est actuellement professeur de cor et de musique de chambre au Conservatoire de Musique de Genève, et collabore avec de nombreuses formations sur instruments d’époque telles que: Dresdner Festpielorchester, Bach Collegium Japan, Gli Angeli Genève, Orchestre des Champs-Elysées, Les Siècles, Musiciens du Louvre.

Olivier Picon

Né en 1984 à Annecy, le corniste Olivier Picon débute l’apprentissage du cor auprès de Benoît Magnin à Frangy. Il obtient ensuite un diplôme au CNR de Lyon dans la classe de Joël Nicod. Parallèlement, il étudie le jazz avec le corniste Claudio Pontiggia à Lugano. Il se spécialise ensuite dans la musique du XVIIIème siècle en intégrant la Schola Cantorum de Bâle. Il y suit les cours de Thomas Müller pour le cor naturel et de Jean-François Madeuf pour la trompette baroque. Il se produit depuis, au concert comme au disque, avec Pygmalion, La Petite Bande, le Freiburger Barockorchester, le Bach Collegium Japan, Cecilia Bartoli, Sir John Eliot Gardiner, Akademie für Alte Musik Berlin, Tafelmusik Toronto, Concerto Köln, Le Concert Spirituel, l’Amsterdam Baroque Orchestra, Il Giardino Armonico, ou la Bach Stiftung de Saint-Gall. Il poursuit également une intense activité dans la scène jazz avec son groupe Heima dont le premier album “Skyward” paraît en 2014, ainsi qu’avec LABOttega, Paolo Fresu, Niko Seibold, Johannes Maikranz, The Heat Hat, Eric Gilson etc.

Thomas Müller

Thomas Müller est bâlois et a étudié le cor à Bâle et à Essen. Il enseigne depuis 1982 le cor naturel à la Schola Cantorum et enseigne également à la Haute Ecole de musique de Berne. Il joue les répertoires baroques, classiques et modernes sur les instruments des époques respectives et un nombre important de CD et d’enregistrements radios témoignent de son activité. Il appartient au cercle restreint des meilleures cornistes de notre époque et se produit régulièrement avec Jordi Savall, René Jacobs ou le Freiburger Barockorchester pour n’en nommer que quelques-uns.