Katharina Andres

C’est à Sarrebruck, sa ville natale, que Katharina Andres découvre la musique ancienne par le jeu de la flûte à bec et des instruments à anche de la Renaissance. A l’age de 12 ans, elle commence l’apprentissage du hautbois baroque et poursuit ses études à la Schola Cantorum Basiliensis auprès de Katharina Arfken (hautbois baroque) et Conrad Steinmann (flûte à bec), formation qu’elle complète par la suite en abordant le jeu des hautbois classique et romantique.

Elle se produit depuis sur la scène internationale en tant que membre de plusieurs ensembles renommés, dont Les Ambassadeurs, Akademie für Alte Musik Berlin, Bach-Collegium Japan, Balthasar-Neumann-Ensemble, Café Zimmermann, Collegium 1704, Concerto Köln, Le Concert Spirituel, Doulce Mémoire, I Fedeli, La Fenice, Freiburger Barockorchester, Kammerorchester Basel, Les Ombres, La Petite Bande, Le Poème Harmonique et Les Talens Lyriques.

Claire Thomas

Après avoir obtenu son Master d’interprétation de musicien d’orchestre dans la classe de Jean-Louis Capezzali à l’HeMU de Lausanne, elle poursuit sa formation à la HEM de Genève où elle décroche un diplôme de Master de soliste avec distinction dans la classe d’Alexei Ogrintchouk. Elle s’est formée à la pratique sur instruments historiques en étudiant au CNSM de Lyon avec Patrick Beaugiraud ainsi qu’en participant notamment au Jeune orchestre Atlantique, à l’académie de musique ancienne de Vannes ou encore à l’académie de l’orchestre Les Siècles au sein de l’Orchestre européen Hector Berlioz.

Seung-Kyung Lee-Blondel

Seung-Kyung Lee-Blondel, hautbois Née en Corée du Sud, Seung Kyung Lee-Bondel a étudié à Séoul, puis à Stuttgart et ensuite avec Maurice
 Bourgue à la HEM de Genève où elle a obtenu son diplôme de soliste.
Curieuse et désireuse de découvrir les hautbois historiques, elle obtient ensuite un Master d’interprétation en musique ancienne dans la classe de Nils Ferber. Elle a ensuite suivi sur le hautbois baroque l’enseignement de Paul Dombrecht au Conservatoire Royal de Bruxelles, puis celui de Marcel Ponseele au sein du Jeune Orchestre Atlantique. Etablie dans la région genevoise, elle est aujourd’hui membre de l’Orchestre de chambre du Luxembourg et active dans de nombreux ensembles en Suisse.

Emmanuel Laporte

Né à Nantes, Emmanuel Laporte y entreprend rapidement des études de hautbois et d’écriture sous l’impulsion d’une famille mélomane. Depuis quelques années il est amené à jouer et à enregistrer régulièrement comme premier hautbois avec Les Musiciens du Louvre-Grenoble, ainsi qu’avec le Concert d’Astrée, le Concert Spirituel, Les Talens lyriques, le Cercle de l’Harmonie, l’Ensemble Philidor, Les Nouveaux Caractères, l’Ensemble Ricercar, Cafe Zimmermann, l’Ensemble Pygmalion entre autres, ce qui le mène à se produire dans les plus belles salles du monde et dans le cadre de prestigieux festivals.

Marcel Ponseele

Marcel PONSEELE hautbois Marcel Ponseele commence à pratiquer le hautbois baroque après avoir achevé des études de hautbois moderne aux conservatoires de Bruges, Bruxelles et Gand. Lauréat du concours Musica Antiquade Bruges en 1981, il est demandé par de nombreux ensembles et orchestres et collabore régulièrement avec Herreweghe, Koopman et Kuijken. Il a fondé Il Gardellino et enregistré de nombreux disques en tant que soliste qui contribuent, ainsi que les enregistrements qu’il grave en tant que premier hautbois de Philippe Herreweghe, à asseoir sa réputation internationale. Il est également facteur de hautbois.