Pédagogie

Depuis le début de son activité, Gli Angeli Genève a voulu s’impliquer dans un travail pédagogique en profondeur.

Constatant comme tout le monde le recul de la place de la musique classique dans les quotidiens scolaires et familiaux des enfants, l’ensemble a d’abord consacré ses activités pédagogiques aux enfants des classes primaires du canton de Genève. Il persévère dans cette voie.

Depuis 2015, Gli Angeli Genève collabore aussi avec des collèges du secondaire, sous la forme de résidences de plusieurs jours.

Plus généralement, le credo pédagogique suivi par Gli Angeli Genève part du désir suivant:

  • de permettre aux enfants, à tous les enfants, de se rendre compte qu’ils ont en eux, le plus souvent sans le savoir, tout l’appareil intuitif et culturel nécessaire à l’appréhension de la musique classique, à son assimilation, à sa critique, au plaisir qu’elle peut procurer.
  • leur montrer qu’ils savent non seulement écouter du Bach, mais aussi l’entendre, grâce à un rapprochement aussi vulgarisateur que nécessaire avec les musiciens, avec la musique, avec tout ce qui entoure la préparation d’un disque ou d’un concert, procure un plaisir immense, à tous ceux qui dans l’Ensemble sont concernés de prêt ou de loin par nos activités pédagogiques.

Module - écoles primaires

Notre module pédagogique pour les enfants des écoles primaires fait partie de l’offre d’activités culturelles proposée aux enseignants genevois par les arts et l’enfant, structure dépendant du Département de l’Instruction Publique de l’Etat de Genève.

Trois fois par an, notre module permet à quatre classes de suivre un parcours pédagogique autour de Bach et de la redécouverte des instruments anciens. Il y a donc chaque année douze classes de l’école publique, soit 300 enfants, qui suivent notre parcours.

Le module qui leur est proposé s’articule de la manière suivante:

  1. Dossier pédagogique. Les enseignants reçoivent un dossier pédagogique, accompagné d’un CD musical. Ce dossier, conçu par Mathilde Reichler, a pour but de donner autant de pistes que possible aux enseignants désirant préparer, étoffer, continuer, le travail réalisé avec les élèves lors des 4 évènements décrits ci-dessous. Il contient des éléments historiques, biographiques, un dossier de l’élève, des planches iconographiques dédiées aux instruments anciens, des analyses musicales destinées aux enfants, un lexique allemand pour les enseignants désirant porter l’accent sur la langue, des fac-similés de la main de Bach, etc.
  2. Visite au Musée. Les enfants passent deux heures au Musée d’Art et d’Histoire de Genève où leur est proposée une visite guidée à travers quelques unes des salles du musée, visite entièrement consacrée à ce qui a trait à la musique et à ce que nous apprennent à son sujet les tableaux, les gravures, les fresques, les meubles parfois et bien sûr les instruments anciens eux-mêmes.
    Forts de cette initiation à ce qui rend possible l’exploration du passé dans un domaine comme la musique, nous leur proposons alors un petit concert-conférence pendant laquelle un hautboïste de l’ensemble leur présente son instrument et l’évolution de celui-ci à travers les siècles. Depuis la chalémie jusqu’au hautbois moderne, Gilles Vanssons présente et joue, l’un après l’autre, des instruments qui vont de la fin du XVème à aujourd’hui.
  3. Le concert annuel. L’année se termine par un concert que donne l’ensemble pour les 300 enfants qui ont suivi le stage annuel. Celui-ci reprend une partie du dernier programme de la saison de Gli Angeli Genève et a généralement lieu le lendemain du dernier concert genevois.